top of page
Rechercher

Chantiers de gestion hivernaux 2021-2022

Dernière mise à jour : 11 janv.

Cette année encore les bénévoles de l’association SYLATR ainsi que les élèves de Bac Pro GMNF (Gestion des Milieux Naturels et de la Faune) et de BTS GPN (Gestion et Protection de la Nature) se sont succédés sur à la Trimouille afin de continuer l’entretien des zones ouvertes les années précédentes et ouvrir certains espaces pour permettre à une biodiversité plus grande chaque année de s’épanouir ! Cet hiver, deux chantiers ont été réalisés par les bénévoles de l’association, c’est en tout une vingtaine de personnes qui ont, lors de deux journées entières, participé à la gestion du site.



Le 22 janvier, une première journée rassemblant 13 personnes a permis l’entretien des zones ouvertes lors des années précédentes sur la partie dite de « Buisson Nord ». En effet, cette zone connaissait il y a quelques années un fort enfrichement par les ligneux, saules et peupliers principalement, ce qui entrainait une fermeture du milieu et une banalisation du cortège floristique du site (moins d’espèces mais plus dense). L’épaisse canopée empêchait les rayons du soleil d’attendre le sol et donc à une strate herbacée de s’exprimer. Il aura fallu près de 4 ans et une quantité phénoménale d’huile de coude et de persévérance de la part de nos bénévoles, ainsi que l’aide du propriétaire du site, pour arriver à un compromis entre deux milieux :


- Les zones ouvertes permettant l’expression de nombreuses plantes à fleurs dont certaines rares et/ou avec un caractère patrimonial fort


- Les zones plus denses de saulaie humide, habitat prioritaire à l’échelle européenne où de nombreuses espèces d’invertébrés trouvent refuge.


Vue aérienne de "Buisson Nord "


Il était donc arrivé cette année le temps de ne plus continuer à ouvrir cette partie du site mais bien de l’entretenir afin de garder cette mosaïque d’habitats très favorable à une richesse de faune et de flore importante. En résumé le nouvel objectif sur cette zone : Ne pas laisser les ligneux regagner les espaces ouverts !

Une seconde journée de chantier s’est déroulée le 19 février, rassemblant à nouveau 13 hardis bénévoles. Encore 13 me direz-vous… En effet… une coïncidence surement, le 13 c’est peut-être notre chiffre de 2022 qui sait ?!


Zones "Buisson Nord" (en vert) et "Bords de rivière" (en orange)


Nos 13 valeureux gestionnaires en herbe se sont donc attaqués cette fois à une autre parcelle du site appelée « Bords de rivière ». Cette ancienne zone d’expansion des crues du cours d’eau la Dive du Sud renferme un trésor : une mégaphorbiaie de belle taille composée principalement de carex, habitat de zone humide protégé au niveau européen. Cette zone est, elle aussi, menacée par la fermeture du milieu et notamment par les repousses de peupliers qui avaient été exploités il y a une quinzaine d’année. Hors un peuplier de belle taille peut pomper jusqu’à 300 litres par jour, ce qui va à l’encontre de l’espoir de garder cet espace en zone humide. L’objectif était donc de commencer un travail de fourmis qui durera encore plusieurs années afin de retirer l’ensemble des peupliers de la parcelle. Une belle zone a déjà pu être défrichée cette année (la moitié d’un terrain de foot environ) grâce à la ténacité de nos 13 fourmis travailleuses.


Parcelle "Bords de rivière"


Il y a encore du boulot mais comme on dit: "le plus dur s’est de s’y mettre" !!!



En parallèle, ce sont les Bac Pro GMNF qui réalisent chaque année pas moins de 6 chantiers tous les jeudis de janvier et février. Leur objectif premier est le même que l'association : ne pas laisser les ligneux regagner les espaces ouverts ! Petite nouveauté cette année ils ont abattu un gros saule qui enfermais la roselière du site. Les chantiers pour les Bac Pro sont réalisés dans le cadre de leur formation et ont pour objectif qu'ils sachent être « chef d'équipe » et mener une opération de réouverture de milieu avec toute la sécurité adéquate. La mobilisation de la classe entière a malheureusement été perturbée par la Covid-19, mais l'ensemble des zones prioritaires ont pu être travaillées. Les BTS GPN ont également réalisé une journée de chantier sur le site "bord de rivière". Débroussaillage des ronciers, tronçonnage des peupliers, il y avait du travail pour les 30 élèves de la promotion de l'année.


Quelques valeureux guerriers


Un grand merci à l’ensemble des bénévoles, des étudiants et professeurs du lycée Jacques Bujault de Melle qui se sont succédés cet hiver afin de concourir à l’épanouissement de la nature sur le site de la Trimouille.

52 vues

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page