top of page
Rechercher

Zoom sur... l'Orchis à fleurs lâches

Les orchidées sont une famille de plantes à fleurs ou angiospermes (mot basé sur le grec angeion signifiant récipient/capsule et sperma qui veut dire graine). Ces plantes sont donc caractérisées par leur mode de reproduction : des ovules contenus dans des ovaires et fécondés par des pollens mâles. Tirant son nom de l’inflorescence en épi cylindrique, l’Anacamptide ou Orchis à fleurs lâches est une espèce poussant en terrain calcaire humide et présente à l’état sauvage dans les prairies humides et les marais. Le succès reproducteur de cette espèce est corrélé à divers facteurs environnants comme la densité et la hauteur de la végétation environnante, ces variables impactant notamment la détection des individus par les pollinisateurs. Au contraire de la position des fleurs sur la plante qui ne change en rien l’efficacité de la pollinisation.



Taxonomie :

- Règne : Plantes

- Classe : Equisetopsida

- Ordre : Asparagales

- Famille : Orchidacés

- Genre Espèce : Anacamptis laxiflora


D’une taille comprise entre 20 et 60 centimètres, l’Orchis à fleurs lâches se reconnaît par ses fleurs pourpres en épi et ses feuilles pliées en gouttière le long de sa tige verte. La floraison a lieu d’avril à juin selon les régions et est présente à l’état sauvage dans quasiment toute l’Europe et le Moyen-Orient. Cependant, on la trouve sur tous les continents dans les jardins car cette espèce est très facile à cultiver comme plante d’ornement. Comme dans la nature, l’Orchis à fleurs lâches a uniquement besoin d’eau en abondance et de soleil, d’où le danger principal qui la menace à l’état sauvage : l’assèchement des prairies.



Cette plante protégée à l’échelle nationale est classée en « préoccupation mineure » à l’échelle européenne. La colonisation de parcelles humides favorables restant compliquée pour les orchidées, l’Orchis à fleurs lâches est souvent menacée à des échelles très locales. En 1982, ce fût un des arguments majeurs de son classement en « espèce déterminante » dans la désignation ZNIEFF (Zones Naturelles d’Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique).


Sources

17 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page