top of page
Rechercher

Zoom sur... la genette

La genette a un corps gris clair tacheté de noir aussi long que sa queue annelée noire et blanche, de 40 à 60 cm. Pesant de 1 à 3 kilos, ce carnivore vit dans les forêts et les taillis à proximité des points d’eau, se nourrit majoritairement de rongeurs (mulots, musaraignes, campagnols) mais consomme également oiseaux, lapins, poissons, reptiles, insectes et baies. Animal nocturne, la genette est très discrète et occupe son temps entre la chasse et la sieste dans les arbres. Ce mammifère solitaire sillonne un territoire vital restreint par la quantité de proies disponibles et ne présente que de rares prédateurs (loup, lynx, grand-duc d’Europe). La genette peut se reproduire toute l’année et a une longévité d’environ 15 ans à l’état sauvage.


Genette commune (photo Sébastien Billaud)


Taxonomie :

- Règne : Animaux

- Embranchement : Chordés

- Classe : Mammifères

- Ordre : Féliformes

- Famille : Viverridés

- Genre Espèce : Genetta genetta


De par son alimentation, la genette est régulièrement intoxiquée par l’ingestion de rongeurs empoisonnés. Comme de nombreuses espèces, les menaces principales pour l’espèce sont la fragmentation de l’habitat, la suppression des haies et la destruction des milieux boisés. Autrefois chassée pour sa fourrure, la genette est désormais protégée en France depuis 1972 où sa population est en expansion. La mise en place de dispositifs de franchissement des infrastructures humaines, la restauration des haies et les pratiques agricoles raisonnées sont autant de facteurs qui bénéficient aux genettes bien que l’état des populations soit encore mal connu.


Preuve de la présence de la genette à la Trimouille


Appartenant à l’ordre des félins, ce mammifère est originaire d’Afrique et aurait débarqué en Europe au VIIIe siècle. A cette époque, les musulmans alors en pleine conquête de la péninsule ibérique auraient emmené la genette avec eux car elles étaient leurs animaux de compagnie. Charles Martel aurait même créé l’Ordre de la Genette en 722 après avoir été frappé par la beauté des peaux et des animaux vivants récupérés en butin. Cependant, de nouvelles études archéologiques ont montré que certains spécimens étaient déjà présents bien avant les conquêtes musulmanes, probablement déjà introduits par les Phéniciens ou les Carthaginois.

Sources

  • Delibes M., Centeno-Cuadros A., Muxart V., Delibes G., Ramos-Fernandez J. & Morales A., 2019. New insights into the reintroduction of the common genet, Genetta genetta (L.) in Europe. Archaelogical and Anthropological Sciences 11 : 531-539.

  • Gaubert P., Jiguet F., Bayle P. & Angelici M., 2008. Has the common genet (Genetta genetta) spread into south-eastern France and Italy ? Italian Journal of Zoology, 75(1) : 43-57. DOI: 10.1080/11250000701691812

  • INPN – Inventaire National du Patrimoine Naturel, Genette commune. https://inpn.mnhn.fr/espece/cd_nom/60831/tab/ficheconsultée le 24/04/2022.

  • Perrot A.M., 1820. Collection historique des ordres de chevalerie civils et militaires.

  • Virgos E., Romero T. & Mangas J.G., 2001. Factors determining « gaps » in the distribution of a small carnivore, the common genet (Genetta genetta), in central Spain. Canadian Journal of Zoology https://doi.org/10.1139/z01-114

21 vues

Posts récents

Voir tout
bottom of page