top of page
Rechercher

Pourquoi les oiseaux migrateurs passent-ils par la Trimouille ?

Si vous suivez un minimum les activités de baguage de l'association, vous devez déjà savoir que le programme SEJOUR de suivi de la migration post-nuptiale des oiseaux a changé depuis son lancement en 2017. En effet, la collaboration avec le CNRS de Strasbourg a débuté en 2020 avec pour premier objectif afin d'analyser les données de ce suivi à la Trimouille. Le projet Migrouille était né !!!


Belle tournée... Rock'n'roll !!!


Un an plus, en 2021, le suivi avait donc évolué en partie grâce aux résultats trouvés et aux questions que ces derniers ont amenés. Changement de filets, mise en place du PHENO-SEJOUR, standardisation du suivi... tous ces changements ont pour but d'obtenir des données plus exploitables et de creuser les axes qui nous intéressent.


Certains s'en rappellent peut-être mais en fin d'année 2021, notre article intitulé Comprendre le rôle écologique d'une halte migratoire isolée dans les terres intérieures françaises est sorti dans le journal scientifique Alauda. Ce bilan du suivi de la migration de 2017 à 2021 nous a notamment permis de voir que les espèces passant par la Trimouille ne viennent pas tous pour les mêmes raisons. Selon leur stratégie de migration, certaines espèces utilisent le site uniquement comme lieu pour se reposer tandis que d'autres y viennent pour se nourrir et reprendre des forces pour continuer leur migration. Ces résultats nous ont permis, après réflexion, de lancer divers suivis en parallèle comme l'étude de la structure de la végétation ou de la disponibilité alimentaire.


Comme vous avez peut-être déjà entendu parlé de tout ça ici, nous n'allons pas détailler plus mais sachez que notre article est désormais accessible librement et que vous le trouverez dans l'onglet Biblio en haut de page.


N'hésitez donc pas à le télécharger et bonne lecture !!!


2021, LEMONNIER G., DEBENEST E. & DE BOUET DU PORTAL P. Comprendre le rôle écologique d'une halte migratoire isolée dans les terres intérieures françaises. Alauda 89(4)

35 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page