top of page
Rechercher

Projet AGEs - Que sont-ils devenus ?

Parmi ceux qui suivent nos activités à la Trimouille, certains se rappellent peut-être que nous avons organisé une formation à la prise de sang par effraction cutanée pour les bagueurs en août 2022 lors du suivi annuel de la migration post-nuptiale des oiseaux (Programme Personnel 1234 du CRBPO). A l'époque, nous avions accepté de faire cela car les échantillons de sang allaient ensuite être utilisés dans le cadre du projet AGEs du DEPE (CNRS de Strasbourg). Voici l'heure du bilan de ces échantillons.



Un peu de contexte


La glycémie, chez l'Homme comme chez les animaux, correspond au taux de glucose (sucre) dans le sang. Le glucose est un composé organique faisant partie des glucides, et ces glucides entrent naturellement en réaction avec des protéines lorsque le taux de sucre est élevé, c'est la glycation des protéines. Cette réaction engendre des produits de Maillard ou PTG pour Produits Terminaux de Glycation (en anglais AGE pour Advanced Glycation End products, tout se recoupe). Ces PTG s'accumulent avec l'âge et représentent un facteur de vieillissement des tissus entraînant des complications de santé, notamment chez les diabétiques en hyperglycémie régulière. Seulement chez les oiseaux, l'hyperglycémie peut être bénéfique car un fort taux de sucre dans le sang leur confère des apports d'énergie faciles d'accès.


Le projet AGEs


L'idée du projet AGEs au CNRS de Strasbourg est d'étudier comment les oiseaux peuvent résister aux dommage induits par la glycation alors qu'ils sont en hyperglycémie. Adrian Moreno-Borrallo, actuellement en doctorat à l'IPHC, a donc réalisé une analyse comparative entre 85 espèces d'oiseaux avec plusieurs objectifs :

  • comprendre comment la glycémie est liée aux traits d'histoire de vie (= distribution des éléments majeurs de la vie d'un individu) et dans quelle mesure elle dépend de la phylogénie (=lien de parenté entre les espèces du point de vue évolutif)

  • vérifier si le taux de glycation des protéines est corrélé au taux de glucose dans le sang

  • analyser comment les traits d'histoire de vie, l'écologie et la phylogénie d'une espèce peuvent influencer la glycation


Adrian a donc mesuré le taux d'albumine glyquée (l'albumine est une protéine qui subit la glycation, quand c'est la cas on parle d'albumine glyquée, et cela donne un proxy du taux de glycation) et le taux de glucose dans le sang chez 85 espèces d'oiseaux dont les échantillons ont été fournis par divers programmes de recherche ou zoos. Pour les 6 espèces de passereaux de l'étude, les échantillons proviennent de la formation d’août 2022 à la Trimouille (Merle noir, Fauvette à tête noire, Fauvette grisette, Fauvette des jardins, Rousserolle effarvatte & Rougegorge familier).


Campagne de prélèvements à la Trimouille (août 2022)


La prédiction principale de cette analyse était que les oiseaux longévifs, qui se développent plus lentement et qui s'investissent moins dans la reproduction en terme d'énergie, devraient avoir une glycémie plus faible et donc des taux de glycation plus bas. Les mesures effectuées par Adrian, couplées à diverses données d'écologie et de phylogénie des espèces provenant de diverses base de données, ont tout d'abord permis de mettre en valeur la relation espérée entre la longévité des individus et leur taux de glucose. Cependant, le taux de glucose et le taux de glycation semblent plus dépendre de la phylogénie, du régime alimentaire et/ou de la stratégie de reproduction qu'ils ne dépendent de la masse de l'individu.


On va s'arrêter là dans les explications et bravo à ceux qui ont lu jusqu'au bout. Pour ceux qui souhaitent plus d'informations, vous pouvez surveiller les futurs articles scientifiques d'Adrian car on ne donnera pas plus de détails ici, c'est déjà bien assez compliqué à vulgariser quand on n'est pas spécialiste ;-)


Merci à Adrian Moreno-Borrallo, François Criscuolo et Fabrice Bertile pour cette collaboration et ces échanges depuis la mise en place du terrain jusqu'aux retours sur les résultats.

20 vues

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page